Société

En Italie, Matteo Salvini veut recenser et expulser les Roms

Une semaine seulement après avoir s’être opposé à l’entrée dans un port italien d’un navire humanitaire chargé de 630 réfugiés comprenant des femmes enceintes, des enfants en bas âge et des personnes malades, le ministre d’extrême droite Matteo Salvini vient de créer un nouveau scandale en Italie en annonçant que le gouvernement allait recenser les Roms vivant dans le pays.

Ce recensement a officiellement pour but de « voir qui, comment et combien ils sont » et d’expulser ceux de nationalité étrangère qui se trouveraient en situation irrégulière. Quant aux « Roms italiens, malheureusement, tu dois te les garder à la maison », a déclaré Matteo Salvini lors d’une émission.

Cette décision a été vivement critiquée par la gauche italienne dans son ensemble. Simona Malpezzi du Parti Démocrate, définit ce recensement comme  « la dernière trouvaille au parfum vaguement fasciste ».

Le Gouvernement français, lui, n’a pas réagi à ces déclarations.